Les investissements mondiaux dans les projets d’énergie renouvelable ont atteint leur plus bas niveau en six ans au premier semestre 2019 selon BloombergNEF. Ces derniers se sont, en effet, élevés à 117,9 milliards $, ce qui représente une baisse de 14 % par rapport aux investissements réalisés en 2018 sur la même période et le plus faible investissement semestriel depuis 2013.

Cette baisse a principalement été entraîné par le ralentissement des investissements sur trois marchés principaux que sont les Etats-Unis, l’Europe et la Chine. Sur ce dernier marché, la baisse des injections de fonds est une tendance qui s’est prolongée, notamment à cause du retrait des subventions précédemment accordées au solaire et à l’éolien.

Les investissements chinois dans le renouvelable ont baissé de 39 % sur la période, s’établissant à 28,8 milliards $.

« Le ralentissement des investissements en Chine est réel », a affirmé Justin Xu, le directeur de BloombergNEF pour la région de l’Asie-Pacifique.

Cela n’a pas empêché le pays d’occuper le premier rang mondial en termes d’investissements. En outre, cette performance pourrait s’améliorer au second trimestre 2019, avec le lancement imminent de projets solaires et d’éolienne offshore assez importants.

D’un autre côté, dans certains pays tels que le Japon et l’Inde, les investissements dans les énergies renouvelables ont augmenté au premier semestre 2019. Même si la région européenne a assisté à une baisse, sur les marchés nationaux de l’Espagne et de la Suède, les investissements dans le renouvelable ont connu une hausse de plus de 200 %.

Source: www.ecodafrik.com

Contactez-nous

Contactez-nous directement en nous laissant un E-mail!

Start typing and press Enter to search